Commencer le zéro déchet : 25 résidus que j'ai sortis de ma vie!

Commencer le zéro déchet : 25 résidus que j'ai sortis de ma vie!
0

#1

J’ai encore du chemin à parcourir pour arriver à mon idéal de zéro déchet, mais je suis fière des changements faits jusqu’à maintenant, et ça me prend de plus en plus de temps avant de remplir ma poubelle!

Alors je me suis dit qu’en partageant comment j’ai sorti ces 25 types de résidus de mes bacs de poubelle et de recyclage, ça pourrait aider d’autres personnes aussi, alors voici! :slight_smile:

Avoir un vermicompost à la maison

Le vermicompost est, à mon avis, plus simple à gérer que le compost extérieur et il permet de valoriser une quantité importante de résidus. Voici ce que j’y mets :

  • Les épluchures de fruits et légumes

  • Les filtres à café

  • Les rouleaux de papier de toilette et d’essuie-tout

Règle générale j’utilise une guenille pour nettoyer plutôt que les essuie-tout, mais certains dégâts (comme les pipis occasionnels de mes chats à côté de la litière) me ramènent encore à cette commodité (c’est un choix bien personnel).

  • Les enveloppes

Je garde les enveloppes pour une première réutilisation (qui est souvent ma liste d’épicerie) puis je les coupe et les envoie dans le compost.

(Il faut cependant enlever les poils en nylon avant!)

J’avoue que je ne l’ai pas encore essayé dans le compost, car il dure assez longtemps! Mais c’est censé pouvoir y aller :stuck_out_tongue: À suivre!

Acheter en vrac

J’adore le concept de Nousrire : on y trouve des aliments biologiques, en vrac et équitables, et une communauté de gens sympathiques à chaque commande! En achetant les aliments de base avec eux, j’élimine une grande partie des emballages qu’on génère habituellement avec l’épicerie, en plus de faire des économies!

Pour les fruits et légumes, je m’approvisionne le plus possible à la ferme bio près de chez moi. Comme pour le reste de l’épicerie, je rapporte le tout dans des bacs réutilisables, qui se lavent beaucoup mieux que les sacs.

J’achète aussi mon liquide à vaisselle, détergent à lessive, assouplisseur, nettoyant tout usage et savon à main en vrac chez Lemieux. Je garde 2 contenants de chaque produit et je vais faire le plein lorsque j’arrive à la fin de la majorité d’entre eux.

Faire soi-même

J’ai commencé à produire mon déodorant et mon savon, et j’adore ça! En plus de savoir exactement de quoi ils sont faits, j’élimine les emballages de ces produits!

Jardiner

On est encore loin d’être autosuffisants en fruits et légumes avec nos deux jardins, mais tout de même, notre petite production nous permet d’épargner des emballages et surtout, beaucoup de CO2 dû au transport.

Le jardinage nous permet aussi de réutiliser le marc de café, qu’on donne ici à nos plantes, mais qui peut aussi avoir plusieurs autres utilités!

Refuser la publicité

J’ai aussi fait ma demande auprès des Pages Jaunes pour ne plus recevoir d’annuaire, et de Publisac pour obtenir leur autocollant, qui indique que je ne veux plus recevoir de publicités chez moi.

Je reçois aussi mes factures et mes relevés par courriel, et je refuse les dépliants, carte d’affaires et autres papiers qui finissaient toujours aux oubliettes.

Ne pas tout emporter

J’essaie d’éviter la nourriture pour emporter, mais lorsque j’en achète, je laisse de côté le couvercle pour le verre ainsi que la paille. C’est un peu moins pratique dans la voiture, mais ça se fait très bien! Il suffit de ne pas remplir à ras-bord (quand on peut remplir soi-même).

Je traîne aussi ma tasse réutilisable pour éviter les gobelets. (Si comme moi tu es plus ou moins à l’aise de demander à utiliser ta tasse dans la commande à l’auto de peur de ralentir le processus, fait comme moi et entre au comptoir, ça fait du bien de se délier les jambes un peu!)

Pas à pas, ça fait une belle différence!


En remplacement du jetable... le réutilisable au quotidien
#2

Merci Marie-Michèle pour tes trucs et pour la référence Nousrire, que je ne connaissais pas!


#3

Merci Marie pour ces infos :smiley:
On fait aussi sensiblement tout ça!!
Perso j’ai bcp de misère à entrer les pailles et tasses réutilisables dans mon quotidien. Oui quand je pars de chez moi je les ai, mais faut je les ai toujours avec moi ou dans ma voiture… difficile!


#4

Les gens commencent de plus en plus à s’y faire mais il y a beaucoup d’amélioration à faire. Si j’achète des produits déjà emballés je cherche surtout ceux qui se présentent dans des genre ziplock. Ces sacs sont très rigides et réutilisables maintes fois; parfait pour congeler du liquide comme des soupes ou solides.