Nourriture pour animaux de compagnie fait maison

Nourriture pour animaux de compagnie fait maison
0

#1

Bonjour, je crée ce sujet pour simplement savoir comment se lancer dans la préparation de la nourriture de son chien (ou autres animaux de compagnie). Au départ, le défi me semblait simple, mais, il y a quand même plusieurs étapes à cela et j’aimerais vous les partager pour me motiver à me lancer, mais je crée aussi ce sujet pour avoir des feed-back, savoir s’il y a déjà des personnes sur ce site qui le font et pour connaître les trucs de ces personnes si jamais :slight_smile:

1êre étape : demander au vétérinaire les rations, les besoins nutritionnelles de mon chien, s’il existe une transition à faire entre les croquettes dures et la nourriture véritable… si on conserve la nourriture sèche de temps à autre est-ce possible ?

2ième étape : trouver les aliments en grosse quantité, le moins cher possible(vu mon budget d’étudiante) et le plus possible en vrac. Je suis du Saguenay, je vais demander à Bizz prochainement, ils font partie du circuit zéro déchet :wink: (+ trouver un endroit pour les suppléments alimentaires " tout en un"

3ième étape : savoir préparer la nourriture convenablement et savoir la conserver pour éviter d’avoir à doubler le nombre de recettes à faire par semaine.


#2

Ici, mes chats sont nourris à la viande crue, mais je suis trop paresseuse pour le faire moi-même :stuck_out_tongue: J’achète les galettes toutes faites de la marque Faim-Museau. Elles sont emballées sous-vide et séparées par un petit feuillet, par paquets de 12 ou 24 médaillons. Je donne un médaillon par chat, par jour. Ça va au poids, donc pour un chien ça pourrait être plus, selon sa taille.

Je n’ai pas encore commencé à mettre mon chien au cru par contre. Comme elle est assez grosse (+de 100lbs), je suis à la recherche d’une option abordable moi aussi.

Il y a peu de vétérinaires formés sur le cru. Je te suggère de lire des livres pour en savoir plus (si jamais ton vet n’est pas ouvert au cru).

Il y a aussi le documentaire Pet Fooled, qui est intéressant.


#3

Je ne m’y connais pas beaucoup en alimentation animale, toutefois, j’ai travaillé avec un vétérinaire durant plusieurs mois et selon l’avis de la communauté vétérinaire, l’alimentation fait maison, et plus particulièrement l’alimentation crue, sont à faire attention.

En fait, je ne sais pas s’il s’agit d’un manque de connaissances ou plutôt d’une crainte suite à de mauvaises expériences. J’ai entendu plusieurs cas d’animaux qui souffraient de carences à cause d’une alimentation maison mal adaptée, ou encore des problèmes importants suite à des intoxications avec la viande crue et des os avalés. Ces histoires sont bien tristes car ça part d’une très bonne intention, mais ça peut avoir des conséquences malheureuses.

Comme les animaux ne peuvent pas nous le dire quand ils ne se sentent pas bien, et que les chats sont particulièrement bons pour camoufler leurs problèmes de santé, les symptômes ne sont pas nécessairement apparents avant un certain temps, et à ce moment-là, ça peut avoir déjà fait des ravages.

Les gens sont de plus en plus nombreux à vouloir s’impliquer dans la santé de leurs animaux, ce qui est une très bonne chose. Toutefois, les besoins nutritionnels des chiens et des chats sont différents de ceux des humains, différents entre les chiens et les chats et même différents d’un animal à l’autre d’une même race selon son âge, son état de santé et son mode de vie.

Il est possible de préparer les repas de son animal et de bien répondre à ses besoins, mais comme pour l’alimentation humaine, ça demande un bon niveau de connaissances sur ces besoins et les aliments qui peuvent y répondre.

C’est effectivement la première chose à faire je crois. On m’a dit qu’il existe un site de recettes pour les animaux qui est très bien fait, mais je ne sais malheureusement pas lequel. Ton vétérinaire pourra peut-être t’éclairer là-dessus. :slight_smile: :dog::cat:


#4

Je me suis beaucoup renseigné avant de me lancer dans le cru, j’ai lu beaucoup sur l’alimentation animale, quand un de mes chats est tombé malade (il pète le feu maintenant). Je me questionnait depuis longtemps sur les croquettes. Ça fait plusieurs années que je lis énormément sur l’alimentation humaine, pour en arriver à la conclusion que c’est la source majeure des maladies dites de civilisation. Et aussi, souvent le meilleur médicament. J’ai aussi compris que l’alimentation adapté à notre milieu est le meilleur gage de santé à long terme. Donc ici, on évite les produits transformés, les additifs, etc. Bref, les cochonneries faites en usine, par des compagnies motivées uniquement par le profit et ce, même au prix de la santé des gens.

J’ai aussi constaté à plusieurs reprises (j’ai eu des problèmes avec mes intestins pendant des années) que les médecins ne sont que très peu formés sur l’alimentation… On s’est contenté de soigner les symptômes pendant des années, alors que la solution résidait tout simplement dans une meilleure alimentation.

J’ai fini par transférer mon raisonnement sur mes animaux. En lisant la dessus (pas des niaiseries sur Internet là, des livres soutenus par des études), je me suis rendu compte qu’on répondait bien peu aux vrais besoins de nos animaux avec l’alimentation industrielle. Les croquettes, c’est des aliments transformés, justement fait par des usines et des gens motivés par les dollars uniquement… C’est bien souvent fait avec des aliments de peu de qualité, des additifs, des colorants, des céréales OGM,
des nutriments ajoutés artificiellement, etc. Il y a des marques moins pires que les autres, bien sur, mais est-ce que ça correspond à l’alimentation naturelle des animaux? Pantoute. Le chien est domestiqué depuis longtemps et il a développé des enzymes capables de digérer plusieurs choses à notre contact, mais il n’en demeure pas moins un carnivore. On peut ajouter des huiles et autres ingrédients à sa viande.

Le chat pour sa part, est vraiment un carnivore strict. Il mange de la viande, point. C’est aussi un animal natif de l’Afrique, qui n’a pas le réflexe de boire assez d’eau par rapport à la consommation de croquettes (on règle souvent ce problème là en donnant des croquettes à plus haute teneur en sodium, pour forcer le chat à boire plus, et c’est alors ses reins qui écopent), alors on constate un vrai fléau de cristaux d’urine présentement (parmis les autres épidémies de maladies, dues à la domestication).

Ce n’est pas tout de patenter un aliments en usine en ajoutant artificiellement des nutriments (on a tenté de faire la même chose pour les humains et on voit maintenant que les nutriments ce n’est pas tout… Ils doivent être dans le contexte d’un aliments complet pour être absorbés correctement et naturels idéalement). Une alimentation saine, c’est manger des…aliments. De la vraie nourriture; viande, légumes, oeufs, etc. Pas des amalgames de nutriments… C’est la même affaire pour les animaux…

Les vétérinaires ne sont pas mieux formés sur l’alimentation… À part les quelques zélés (une chance qu’il y en a) qui vont chercher leurs sources ailleurs qu’à l’école. Moi-même, quand j’ai fait mes cours de technique équine, on me donnait des chartes d’alimentation commanditées par Purina et je n’avais pas questionné plus loin à l’époque… Je ne donnerais jamais les produits pour chevaux, que j’ai déjà recommandé, aujourd’hui…

On veut souvent bien faire avec la médecine moderne… On décortique tout et on s’improvise sur bien des sujets… On s’imagine mieux savoir que la nature elle-même ce dont elle à besoin. Je le constate aussi en ce moment, quand j’entend certains professionnels de santé insinuer que la préparation commerciale pour nourrission est équivalente au lait maternel… Il faut être brainwashé par les multinationales et ignorant sans bon sens des études scientifiques pour affirmer ça…

Quand des milliers d’années d’évolutions nous ont menés à un type d’alimentation, on devrait p-ê suivre la recommandation…

Bien sur, comme la ‘‘façon naturelle’’ de consommer la viande est la chasse, on doit être prudents dans notre manipulation, conservation et préparation pour nos animaux. Mais lorsque c’est bien fait, il n’y a pas de problèmes… Leur corps est fait pour ça, ils sont les enzymes nécessaires pour la viande crue (il faut cependant faire un processus de transition, tout comme les gens qui commencent à bien manger après des années à manger de la schnoutte ont une période d’adaptation). Les chiens qui vivent dehors mangent souvent de la viande avariée et ils pètent le feu… Il ne faut pas virer fou non plus avec le balancement des aliments. Je pourrais manger une poignée de multivitamines à chaque jours, mais je préfère manger varié et laisser mon instinct balancer mon alimentation. La nature nous guide lorsqu’on l’écoute.

Peut-être que certaines personnes font des erreurs et que cela a parfois des conséquences tragiques pour leur animaux… Mais c’est vraiment anecdotique, parallèlement aux centaines d’animaux qui développent des maladies ‘‘de civilisations’’, comme nous, à cause de leur mode d’alimentation vraiment inadapté.

Personnellement, j’ai perdu confiance au système depuis longtemps. Les multinationales ont contaminés l’esprit de beaucoup trop de professionnels sensé nous protéger… Je les écoute, mais je vais toujours chercher confirmations ailleurs et je suis souvent bien surprise…

Je te conseille aussi le documentaire Pet Fooled. Pour les autres sources, il faudrait que je retrouve le titre des livres…


#5

Je comprends tes arguments. Je me suis aussi beaucoup questionnée sur la question lorsque j’ai commencé à changer mes propres habitudes alimentaires.

Je pense que c’est une excellente chose de s’informer et de consulter plusieurs sources. Comme dans n’importe quel domaine, il y a malheureusement des entreprises motivés uniquement par l’argent, et des professionnels également.

J’ai effectivement vu que les compagnies comme Purina et les compagnies pharmaceutiques distribuent pas mal d’infos pour les propriétaires d’animaux par le biais des cliniques. Je continue toutefois de croire que la majorité des vétérinaires conseillent réellement ce qu’ils croient être le mieux pour les animaux. L’information dispensée dans les universités est-elle biaisée par l’influence des pharmaceutiques? Ça se peut. Mais ils ont aussi beaucoup d’expérience, l’info ne leur vient pas juste des études.

On m’a dit que dans le cours de pharmacie de l’Université Laval, on effleurait à peine le sujet des plantes médicinales, alors que, à ce que j’ai compris, bien des médicaments sont des reconstitutions d’ingrédients présents dans les plantes. À mon avis, ce serait quand même bien au moins qu’ils en connaissent un peu là-dessus… Mais ça ne rapporterait pas aux pharmaceutiques qu’on gagne en connaissances et surtout en autonomie sur notre santé…

Bref, je suis bien d’accord de remettre les choses en question, de s’informer, de creuser.

Dans mon cas, je n’ai pas acquis suffisamment de connaissances sur la question pour changer la nourriture de mes chats. Je suis bien curieuse d’en savoir plus!


#6

Merci énormément du temps que tu as pris pour écrire cette réponse :slight_smile: je vais regarder le documentaire avec attention :slight_smile: tu l’a écouter sur internet ?!

Merciiii
Mathilde


#7

De plus en plus je m’intéresse à la nourriture dites vivante… :wink: et l’alimentation de nos animaux de compagnie me semble assez …morte xD je préfère qu’il ait des aliments digestibles plutôt que dit ‘‘complet’’. Un tout en un dans des croquettes secs… C’est comme si je me nourrissait de substitut de repas chaque jour… et absolument la même chose chaque fois!

C’est mon copain qui m’a glissé un mot la dessus il y a un certain temps et ça m’ait revenu en tête! Certainement je vais prendre les conseils du vet, même que c’est un CHEK pour cette étape… Mais effectivement il faut creuser par nous-même, parce que les vétérinaires sont spécialistes pour guérir l’animal, mais non pour prévenir les maux.


#8

Finalement, en contactant une technicienne vétérinaire, j’ai été informé du fait que les vétérinaires ne s’y connaissant pas réellement en alimentation maison. ils connaissent davantage les différentes marques de croquettes… donc on m’a référé à un livre de recette : http://www.completeandbalanced.com/MealMakerRecipeBooklet_French.pdf (ce n’est pas la version complète) et à ces suppléments : http://monvet.com/fr/produits/673/supplement-alimentaire-pour-chien-hilary-s-blend-

J’avais déjà lu avant sur le sujet et vu des vidéos de personnes qui préparaient eux même la nourriture de leur chien et ils ajoutaient des suppléments… je me dis qu’il vaut mieux commencer avec ça pour être sur. Bref la clinique vétérinaire de mon coin vende de ce supplément. j’irai l’acheter bientôt.

Le vétérinaire m’a tout de même conseiller de conserver les même type de protéine, donc de ne pas varier du poulet au poisson au porc… etc. car selon les types de chiens, il y en a des plus fragile. Aussi on m’a conseillé de ne pas donné l’aliment cru et évidemment pas d’os. Je pensais donc faire des ragouts pour mon chien :slight_smile: à voir… je vais surement commander le livre qui va avec les suppléments ? je ne suis pas encore certaine.

La propriétaire du magasin d’alimentation bizz m’avait fait part de son intérêt de donner les viandes invendus, mais apparemment qu’il n’y a pas assez de perte. j’ai aussi demandé à une autre boucherie… J’étais à me demander s’il ne fallait pas que je demande à leur fournisseur directement… Prochainement je vais aller m’informer auprès d’une boucherie (peu importe laquelle)

Jai trouvé le documentaire sur Netflix pour les autres intéressées au documentaire pet fooled :slight_smile:

Bande-annonce :


#10

Comme tu le dis, la médecine moderne est spécialiste des symptômes. Comme leur approche n’est pas globale, ils apprennent très peu sur l’alimentation et la façon de prévenir les maladies qu’ils traitent.

Moi quand les médecins n’ont pas beaucoup d’heures de cours sur l’alimentation, que les vet (à ma connaissance) n’ont des connaissances que sur les nutriments et non les aliments, (et sont donc peu informés sur l’alimentation normale des animaux), ça me sonne une cloche. Étant maman, j’ai aussi découvert de façon déconcertante que les pédiatres en savent aussi bien peu sur l’allaitement… Un moment donné, moi je vois un pattern… Surtout quand on connait le pouvoir des multinationales… Bien sur, les professionnels font souvent au mieux de leurs connaissances, mais c’est justement leur connaissances qui sont biaisées… Tout comme beaucoup d’études scientifiques le sont lorsque l’on prend le temps de regarder qui les financent et la façon dont elles ont été menées.

Mais la majorité des propriétaires font tous au mieux de leur connaissance, alors je ne pose pas du tout de jugement ici.

Moi plus j’en apprend, plus de façon générale j’essaye de ne pas Interférer avec ce que la nature à prévu.

Aussi, tu fais bien de mentionner la digestibilité des aliments. Car souvent, bien des nutriments ne sont pas bien absorbés par le corps avec les croquettes, même si elles sont tous présents sur le sac.

Si jamais le fait de ‘‘balancer’’ les repas t’inquiètes. Tu peux aussi acheter des mélanges tout faits. Moi, je manque trop de temps pour cuisiner les repas au fur et à mesure pour mes chats, alors j’achète les galettes de viande crue de la marque Faim Museau. Je mélange toujours la galette avec un peu d’eau bouillante avant de la servir.

Si jamais tu trouves une solution abordable pour ton pitou, tu viendras nous en informer! J’ai pas les moyens de payer les galettes pour mon chien aussi, alors elle est encore aux croquettes… Mais j’aimerais faire la transition pour elle aussi éventuellement. Je vais p-ê me renseigner auprès d’une boucherie moi aussi, c’est une bonne idée.


#11

Le documentaire sur Netflix est effectivement super intéressant.
Je suis content de voir qu’il y ait de l’intérêt pour les alternatives plus naturel pour le soin des animaux.

À présent, pour l’alimentation canine, on m’a référé à Patte d’eau bio pour les formations.
Je vous donne des nouvelles dès que j’en ai si vous voulez!

Aussi, ce n’est pas le même sujet, mais c’est tout de même relier, il y a aussi les huiles essentiels qui peuvent être utilisé avec nos compagnons. J’ai suivi une mini-formation à ce sujet ce week-end avec Émilie de Equissence. Vous pouvez aussi poursuivre avec l’ouvrage The Animal Desk Reference II: Essential Oils for Animals disponible sur Amazon.


#12

Je n’aime pas jouer l’avocat du diable mais je préfère partager l’info reçue et vous en ferez ce que vous voulez :slightly_smiling_face:

Au niveau des huiles essentielles chez les animaux, j’ai assisté à une conférence d’un monsieur (dont j’oublie le nom malheureusement) il y a deux ans à l’expo Manger santé et vivre vert, qui se spécialise dans les huiles essentielles et qui mettait en garde les propriétaires d’animaux. Certaines huiles bénéfiques pour nous peuvent être nocives pour eux, c’est donc à faire attention, mais il y en a sûrement aussi qui peuvent être très bonnes!

Je crois que la règle d’or quand on parle d’animaux, tant pour l’alimentation que le reste, est de ne jamais prendre pour acquis que ce qui convient pour nous convient pour eux, et même chose entre les espèces ou les individus aux caractéristiques particulières.


#13

J’aime bien ce sujet! J’ai 3 chats et je cherche des recettes maisons, surtout pour l’hiver, car l’été mes chats sortent à l’extérieur beaucoup plus, ils chassent et mangent complètement leur proie (sauf le crane), mange aussi du gazon que je laisse monter en graine dans le fond de la cour et il se font même un nettoyage de dents avec des bouts de branches. Bref, il sont presque autossufisants pendant les saisons chaudes et ils sont beaucoup plus en forme, plein d’énergie!
Alors, je me suis dit que cette hiver, plutôt que de les nourrir avec des croquettes commerciales, je vais trouver une façons d’imiter leur alimentation estival. Je sais que dans certaine animalerie, tu peux demander des rongeurs (vivants ou fraîchement tués) pour donner par exemple au serpent (j’ai deja eu un piton royal). Mais je me demande si je vais être capable de prendre ça et est-ce que mes chats vont vraiment les manger…? Peut-être plus un lapin de fermette, couper en petits cubes ça serait plus pratique. Avec une jardinière de pousses (avoine, blé, maïs…) et un gratoire de branches variées de mon terrain… pu besoin dépenser 150$ par mois pour nourrir mes chats! :slight_smile:
Simplement les observer au naturel, les laisser libres de s’auto alimenter et on a notre réponse. Surtout, quand il revienne chaque soir, heureux et en santé, dormir auprès de moi.
N.b. je dois quand même, et encore plus dans ce cas, faire les vaccins à mes chats pour rage et autres vu qu’ils se nourrissent dans la nature. Et aussi collier antipuce/tique.


#14

J’y vois aujourd’hui même pour la provenance de la viande, je vous tiens au courant dès que je suis plus éclairé à ce sujet :smiley: !


#15

j’ai repoussé puis repoussé ça dans mon horaire :stuck_out_tongue: je vous tiendrai au courant. en faites, avant de me lancer me reste réellement qu’à savoir s’il y a quelque chose d’intéressant au niveau de la viande. C’est parfait car, parfois je repense à la conversation que j’ai lancé puis je me dis que je devrai bien continuer mes recherches pour que ça puisse en aider d’autres :slight_smile: ahahah ça va venir!

Bonne fin de journée à tous!


#16

J’ai été voir la boucherie à Chicoutimi : charcuterie de la gare. J’ai discuté avec le propriétaire à savoir qu’elle était sa viande la moins cher. À cette question il m’a répondu le porc haché. D’ailleurs il m’a aussi informé de son fournisseur. :slight_smile: j’ai eu un très bel échange avec un gars authentique! Très agréable que d’encourager local :wink:

Mon choix n’est pas encore fait, mais voici le prix : 4.39/kg de porc haché!! une offre à considérer sérieusement :slight_smile: Il ne me reste qu’a regarder pour une recette et de calculer mon budget :slight_smile: ça me sonne très raisonnable tout ça!

Je vous encourage fortement à aller voir un boucher ou une charcuterie pour vous informer :slight_smile: je vous reviens avec des nouvelles de mon budget personnelle! :slight_smile:


#17

C’est bon ça faque la 2e étape est commencé. Est-ce que tu as les infos de ta 1ère étape, à savoir si les quantités requises pour ton animal?


#18

Je vais justement louer un livre et voir les recettes proposées, pour calculer les quantités de viande/légume/féculant/ suppléments.


#19

Très intéressant de suivre ça, merci! Dans les viandes hachées de mémoire il y a des maigres et extra-maigres, je serais curieuse de savoir pour les animaux ce qui est conseillé? Tiens-nous au courant de tes apprentissages! :blush:


#20

la dernière fois j’avais parlé à une technicienne qui m’a dit que je pourrais bien demander à un vétérinaire de la clinique et que je serais plus informé… ce que j’ai fais lors d’un rendez-vous avec mon chien vendredi passé… et elle m’a référé à un autre site… CHUM : service dermatologie… je suis pas encore allé voir… je sais bien pas si elle m’écoutait pour de vrai :stuck_out_tongue: ahah! Elle ne savais pas quoi me répondre pour les ratios non plus :open_mouth: ! je devrai inévitablement me procurer un livre la dessus… peut-être bien que j’essaierai de rejoindre une clinique vétérinaire plus ‘‘réputé’’ :stuck_out_tongue: donc EN GROS je devrai être autodidacte pour lui trouver de bonnes infos et de bonnes recettes!


#21

C’est plus sensé le CHUV! :slight_smile: AAHAH elle ne se fait pas souvent poser la question je crois! :stuck_out_tongue: