Nick le vie d'ange(ur)

Nick le vie d'ange(ur)
0

#1

Bonjour à tous,
Je suis Nick Lavoie, un petit gars de Québec. L’autosuffisance a trouvé écho en moi lorsque j’ai découvert les earthships. L’idée qu’on puisse devenir libre de par notre manière de vivre, de bien comprendre nos besoins primaires m’a fasciné! Avec ma copine nous avons décidé d’aller au Nouveau-Mexique voir de nos yeux la Greater World Community. À partir de ce moment j’étais convaincu que l’autosuffisance serait mon but dans la vie. Aujourd’hui mon idée du comment l’atteindre a évoluée. J’ai fait le certificat de solution era, j’ai lu sur les maisons en béton de chanvre, j’ai participé à des chantiers participatifs et j’ai visité des earthships, maison de chanvre, maison de paille, maison d’adobe. Les alternatives saines des maisons existent déjà et demandent qu’à être connues.

Je suis menuisier de métier donc je suis à même de constater tous les problèmes par rapport aux constructions de nos jours : les matériaux qui ne sont pas sains, l’inefficacité énergétique, la rapidité de construction priorisée par rapport à la qualité, l’énorme quantité de déchets générés. C’est scandaleux de penser que plus de 40% des déchets totaux viennent des chantiers de construction.

Je suis comme on pourrait appeler un ‘‘ramasseux’’ et je trouve toujours un moyen de recycler des matériaux de toutes sortes. J’aime penser que les bois centenaires ont passé au travers de tant d’années, de personnes qui ont vécu dans ses maisons et qu’ils continueront d’exister au travers d’autres projets!

Je jardine et j’espère découvrir ici des astuces autant pour la culture que la conservation des aliments! J’adore l’idée d’une communauté sur l’autosuffisance car la responsabilité qu’on assume individuellement peut devenir commune au travers de tous nos partages!

J’ai bien hâte d’échanger avec vous!


Des objets recyclés dans vos vies?
#2

Wow! Je savais pas ça… parmi tous les déchets que l’humain produit, c’est 40% qui provient des chantiers de construction? J’y crois presque pas :flushed:


#3

Tu m’as fait douter de mes dires et je suis aller vérifié!

L’enjeu est de taille: en 2006, les activités de construction,
de rénovation et de démolition (CRD) ont généré
4 569 000 tonnes de débris et matériaux résiduels,
ce qui représente près du tiers du total des matiè-
res résiduelles générées au Québec.

C’est un peu moins que ce que j’ai mentionné. On est plus prêt du 33%. Eco habitation a fait un document intéressant a ce sujet.


#4

Wow! Merci pour ce partage. Mon copain est lui aussi sur la construction et on se questionnait justement par rapport aux pratiques et à l’écologie dans ce milieu…


#5

Super d’en apprendre un peu plus sur toi cher ami FB et étudiant Solutionera!
C’est tout à fait possible de construire en faisant moins de déchets. Je le sais, on l’a fait :wink:
En fait, il est rentré plus de récupération dans la maison earthship que la quantité de déchets qu’on a mis aux ordures ménagères, quelque sacs à peine sur les 2 premières années où la construction était plus intensive.
J’ai très hâte de lire les développements de ton projet d’auto-suffisance!


#6

D’accord avec ça ,mais c’est bien pire car ce chiffre représente que les déchets et n’inclue pas la pollution atmosphérique, et pour ça, l’industrie y contribue aussi dans les 40%, puis cela est sans compter l’exploitation des ressources pour faire les matériaux, (mine de gypse, mine de métaux, mine de béton, coupes d’arbres…) sans parler de la toxicité des matériaux utilisé (souvent à base de pétrole)…le pire de tous ça, c’est que la majorité des bâtiments vont changer de vocations alors on rénove ou démolie, et la durée de vie usuelle étant de moins en moins longue…Heureusement qui y a des gens comme Michael Reynolds qui dédit leur vie à changer ça (8ans à ce battre et beaucoup de compromis pour faire accepter ces Earthship), et des gens de Solution Era pour nous la transmettre, et oui des ramasseux pour ré-utiliser.
Question pour @Nick_Lavoie: as-tu assez d’espaces pour tous ramasser, ou tu doit filtrer toi aussi? car oui y a plus de “jeteux” que de ramasseux…


#7

Lol @jacouille c’est toujours un problème l’espace disponible. Je suis en appart et mon atelier est rempli a pleine capacité! Ma remise est maintenant accessible et j’ai bien l’intention de prévoir de meilleur rangement car c’est même devenu un frein pour certain projet. Travailler dans un bordel ce n’est pas pratique. Je me disait aussi que des matériaux entreposer a l’extérieur protéger de la pluie serait la méthode la plus rentable. Après tout les quincaillerie si prenne comme ça. protéger comme une corde de bois. Toi @Jacouille tu t’y prend comment? Je cherche souvent des idées sur internet pour des idée de rangement lowcost et jusqu’à présent ma méthode préféré c’est l’atelier de ce type!


#8

Moi, J’ai un grand terrain et pour l’instant j’entrepose la, mais j’ai atteins une limite qui est proche de ressembler à une décharge (du stock dans le bois sous des toile de plastique, c’est pas winner, et y a une limite à la durabiliter des toiles…j’ai donc arrêter et on c’est dit que faut l’utiliser maintenant (c’était v’la 2 ans). J’ai 3000 pi.ca de tole commercial, 5000 pi.ca de plexiglass 1/2", 3000 pi.ca de planche embouvté, des truss, de l’isolant, du bois, des palettes (100), des foyers…ect…ect…ect… et pas assez de temps et de bras pour tous faire :slight_smile:
Nous voulons faire 2-3 abris pratique avec le matériel avant de récupérer (entrepôt, une cabane 4 saison et un gros moustiquaire. Malgré ma limite imposer, on continue de récupérer, mais on choisi avec plus de discernement maintenant. Étant dans l’industrie au niveaux des Consultants, je sais quand il va avoir de la démolition et j’ai l’occasion de prévoir et évaluer ce qui seras jeter, et je suis crissement bien placer pour récupérer, tellement que je pourrais fournir une équipe de 10!


#9

Wow! Je pensais que Nick en ramassait beaucoup, mais c’est encore petit comparé à toi haha!

Si des fois tu vois des trucs vraiment intéressants que tu ne peux pas récupérer et que tu en as envie, tu peux les partager dans la sous-catégorie de ta région dans la catégorie Communautaire! Je suis consciente que tu dois en voir des tonnes et donc je t’invite vraiment à le faire quand tu en as envie, no stress :blush: Je suis sûre que ça intéressera des gens! Éviter des trucs à la décharge et mettre la main sur des matériaux gratuits, jtrouve ça hyper intéressant moi en tout cas! :stuck_out_tongue:


#10

On veut récolter des matériaux pour faire des projets mais la quantité énorme de matériaux nous freine pour faire les projets!
@Jacouille il y a de l’espoir j’ai vu un gars qui s’est construit un garage 15 x 20 gratuitement avec ses trouvailles! As-tu déjà envisager l’achat d’un conteneur maritime? Moi je l’envisage pour notre futur auto-construction l’achat d’un conteneur usager pour pouvoir y entreposer des matériaux et pouvoir les transporter une fois le terrain acheter. Sa peut aussi servir d’entrepôt pour les outils. un cadenas sur les portes et le tour est jouer. Et une fois le chantier terminer construire une façade pour lui donner un peu plus l’allure d’une remise est quelque chose d’intéressant. De ce que j’ai pu voir une conteneur usager coûterai 2500$ environ. J’imagine qu’il y a moyen de trouver moins chère.


#11

Oui, J’y est pensé souvent, et $2,500 n’est pas si chère que ça dépendant la grosseur, par contre, le transporté peut devenir cher si on doit le déménagé (± $150), et pour moi, l’apporter au terrain avec une route pas mal magané, c’est pas très envisageable à l’instant, mais j’y renonce pas. Nous croyons que lorsqu’on va l’avoir fait notre garage/ entrepôt (sans dalle), il va nous avoir rien coûter sauf du temps. Aussi, nous visons la récupération pur et simple sans achat (J’ai fait exception pour le plexi). $2,500 c’est après impôt, donc t’a besoin de gagner le double, et nous n’avons pas vraiment de cash…des dettes, pas trouble, ça j’en est :wink:


#12

j 'admire ce que vous avez comme acquis.Vous irez loin