La planification du potager,

La planification du potager,
0

#1

C’est la période de planification de nos pieces potagères, les plans, les rotations, les calculs de quantité de semences à acquérir et des semis à démarrer etc, pour beaucoup d’espèces les semis débutent bientôt, février s’en vient.
Avez-vous des nouveautés pour l’an prochain? des changements, vos semences sont achetées etc…
nous en raison de difficulté croissante en raison de la doryphore de la patate on va faire des essais avec des modifications des pieces de culture, on va entourer avec du lin bleu, des haricots sur le rangs et de la datura ici et la.
histoire à suivre.


#2

Allo, mes semences sont achetés déjà!!! Je les achète des Jardins de l’Écoumène en décembre car il y a des rabais très intéressants sur plusieurs semences et c’est une entreprise québécoise. Justement en janvier, je vais me faire un tableau pour bien planifier mes semis.

Cette année je vais essayer pour la première fois du chou kale etj’ai hâte de tester les arachides valencia et le sorgho pour la fabrication de balai.

L’année dernière,j’ai planter plusieurs vivaces et arbustes pour la cueillette de fleurs comestibles. Donc, en janvier je vais me fabriquer des plateaux pour faire sécher mes fleurs. De plus, je vais me fabriquer un chassis de jardin pour faire des semis précoces parce que je m’appercois que je commence à manquer d’espace avec de la lumière dans ma résidence vers fin avril et mai.

Je veux tenter pour la première fois les patates et je suis toujours empêcher de la faire mais je crois que je vais noter ce que tu vas essayer de faire avec du lin bleu les haricots et le datura!

à plus!


#3

faire des balais en sorgho ? et des arachides hé ben! intéressant. je vais fouiné sur le net ça pique ma curiosité. si tu as des liens je suis preneur
écoumène oui je connais bien, c’est à coté de chez nous. une bonne place et des bons choix,


#4

Allo,
voici le lien qui me donne étape par étape la culture des arachides. En souhaitant qu’on ai un été chaud pour les réussir :
https://www.lapresse.ca/maison/cour-et-jardin/jardiner/201504/07/01-4858797-des-arachides-dans-le-potager.php.

Pour le sorgho, j’ai regardé des vidéos you tube sur la fabrication du balai et je vais regarder prochainement sur la réussite de sa culture.

Les archides et le sorgho, je l’ai acheté a sur une femme coopérative près de che ma soeur. J’ai l’intention d’acheter de cette entreprise des noix de chufa. J’ai aucune idée ce que ca mange en hiver mais cela à trop piquer ma curiosité! Lors de ma visite, j’ai trouvé qu’il y avait plusieurs semences que je ne trouve pas en magasin ou catalogue. Voici le lien:
https://en.boutique.fermetournesol.qc.ca/collections/organic-vegetable-seeds/noix-de-chuda-chufa-nuts


#5

Dans notre cas c’est le gros point d’interrogation les semis cette année! L’an dernier c’était la première fois qu’on faisait nos semis et ça n’a pas été un succès, comme je l’ai présenté dans mon journal de progrès. Ça n’a pas été l’horreur non plus, mais tout avait du retard, ce qui fait qu’à la fin de l’été on avait plein de plants sur le point de produire, mais dont on n’a pas pu profiter :frowning: On aimerait donc les refaire, car on a clairement besoin d’améliorer nos méthodes! Et en même temps, on aimerait bien pouvoir savourer des légumes cette année haha!

Malheureusement, on doit déménager au printemps car le nouveau propriétaire de notre logement a fait bâtir une rallonge d’un autre bâtiment qui vient bouffer toute notre cour… Et déménager des semis ça me fait paniquer un peu XD

Ceci dit, @Camille_Lambert_Deubelbeiss me disait qu’il y a une serre collective à Québec, ça pourrait peut-être être une belle occasion de les starter avec de bons conseils!


#6

merci pour le lien des arachides. je vais l’essayer certain, le plus difficile je crois c’est la gestion de l,espace pour les semis, on s’arrache les cheveux a chaque printemps, manque de place!
pour la chufa, c’est aussi nommé souchet ou amande comestible, il y en a chez écoumène. Il y a une tubercule sauvage "la sagitaire’ il y en a un peu partout, on ramasse toujours une dizaine de livre à chaque automne, grillé dans du beurre ça goute les noisttes.


#7

Une serre collective! wow! tres bonne idée,
En générale des semis devraient bien déménager, à moins de subir un gros chocs thermiques ou hydriques. peut-etre que des amis qui ne déménagent cette saison peuvent te prêter un coin pour adopter quelque semis, les oignions poireaux, et les fines herbes ça ne prends pas trop de place.
Mais vraiment l’idée d’une serre collective c’est une super idée


#8

Allô! Je ne pense pas que la serre sera propice à ça. C’est expérimental et c’est dans un espace collectif éphémère : la place de la Pointe-aux-Lièvres. Par contre pourquoi pas te faire une table à semis avec néon et chaines? C’est facile à faire soi-même et pas si cher, une fois que tu as pogné les lampes à néon… Ça te permet d’avoir des plants vigoureux, si tu déscends les néons proches des semis et wue tu les ventiles bien. Les tiges deviendront fortes et robustes. Tiens moi au courant!


#9

Par contre pour l’automne 2019 et l’été 2020, on va avoir deux vrais serres 3 saisons (évolutives pour permettre le chauffage éventuel) et là ça pourra être possible de s’impliquer bénévolement en échange de semis. Le gros de la production ira au regroupement des jardins collectifs de Québec (Craque-Bitume, Ateliers à la Terre, Tomate Joyeuse…). :slight_smile: mais c’est juste pas pour tout de suite


#10

C’est une belle initiative,
petite anecdote en passant, tantôt en discutant avec la voisine, j’ai personnellement beaucoup d’espace pour des semis " plus rustique’ crucifère, laitue, poireaux oignions, c’est les tomates aubergines et poivrons le probleme, je ne peux pas utiliser les serres au printemps,
elle m’offre d’utiliser sa grande véranda, en échange je lui fait ses semis et elle me fera ses bons biscuits hum! . ça va éviter de transformer notre cuisine en jungle,
souvent comme ça dans le monde des jardiniers, on s"entraide.


#11

Merci pour l’info sur chufa, ca va me permettre de faciliter mes recherches. je ne connaissais pas ses autres trmes pour l’idendifier!


#12

Marie-Michèle, ouf déménager tes bébés plants c’est pas évident… Tu peux lâcher prise cette année et acheter tes plants en serre. L’année que j’ai déménagé, j’avais fait davantage l’achat de semis qui se plantait directement dans le jardin. Oui, c’est vrai que j’ai eu davantage de légumes racines mais j’ai choisis de me faciliter la tâche car ma priorité s’était l’intérieur de ma résidence.

Les semis c’est un apprentisage! J’en n’ai fait des gaffes. Je t’avoues que je récolte deux semaines plus tard que mes voisin qui achètent leurs plant en serre. Mais je parviens tout le temps à tout récolter avant le gel.

Si je me rapelles bien, tu déménages à Québec. Il m’arrive parfois d’avoir trop de plants. Je te ferais signes si ca va bien de mon côté mes semis et que j’ai une quantité intéressante à donner pour que le déplacement en vaut la peine.


#13

Perso, la planification n’est pas encore débuté mais je devrais m’y mettre sous peu. :slight_smile: L’année dernière j’avais démarré plusieurs semis et j’en ai malheureusement perdu quelques uns lors de la transplantation (majoritairement les concombres et courgettes que je sais déjà fragile à la transplantation). J’ai donc prévu les faire en semi direct au jardin cette été (économie d’espace, de temps et de frustration :wink: ) Cependant, les tomates seront démarrées à l’intérieur. Bref, aussi bien d’accord pour les Jardins de l’Écoumène, c’est définitivement mon coup de coeur pour les semences.


#14

C’est vrai pour les concombres en semis direct, j’ai même l’an dernier démarrer en semis direct des concombres à la mi-juin sans trop y croire, j’ai eu une explosion de concombres, market more et white sliccer, et si vous passez dans le coin, un arret à l’écoumene c’est vraiment le beau.


#15

Merci beaucoup @Camille_Lambert_Deubelbeiss pour l’info! C’est ce qu’on a fait l’an passé mais ça demandait du temps de les sortir au soleil et rentrer chaque jour, en plus de prendre quand même de la place pour tout ce qu’on avait démarré. Faut dire aussi qu’on a déjà énormément de stock à déménager alors ça devient décourageant…

Merci beaucoup @brissonaudrey11 pour ton offre, c’est super gentil! Je compte organiser un nouveau troc verdure ce printemps! L’idée est que ceux qui souhaitent échanger/donner des semences et/ou semis peuvent le faire :slight_smile: Tu seras la bienvenue, et même chose pour les autres membres du forum aussi!


#16

Effectivement ici je plante toujours les patates avec du lin. Et je vous le dit tout de suite acheter pas les mini sachets de semences qu’ils vous vendent un prix de fou. Acheter les à l’épicerie en vrac ou celui pour chevaux. Je l’explique dans ma vidéo youtube .

Je vous dit pas que vous emnaurez pas du tout du tout (ici je n’ai eu qu’une mini eclosions qui a durée 6 jours. Un petit spot de rien qui m’avait pas de lin au travers. Rien de plus. Mêmenpas 10 minites par jour ont suffit à l’enrayer.)

Ne pas juste ceinturer le lot de patates mais le semer à la volée aussi. Oubliez les haricots pour les doryphores ça donne rien. Mais, ça stimule la croissance des patates par-contre.

Les arachides tant qu’à elles, ne vous attendez pas à avoir une récolte du tonerre les premières années. Nous en faisons pousser ici depuis plusieurs années. Il fait les laisser “s’acclimater”. Un sol sablonneux et l’idéal. Voir notre article pour pkus de détails.

https://www.facebook.com/notes/fermette-familiale-les-biscornus/faire-pousser-des-peanuts/1488851191183579/


#17

Allo, je m’attends pas une récolte du tonerre pour l’arachide!:grin: C’est pour m’amuser et apprendre sur le sujet! Merci pour le lien, ça confirme mes lectures sur le sujet! Question Les_Bicornus, pourquoi il est impéartif des les cultiver sur une butte…

De plus pour le semis intérieur, plusieurs suggèrent de faire germez l’arachide dans une ouate maintenue humide en tout temps, mais pas détrempée. À la chaleur ambiante environ 20 °C, la germination devrait prendre de 10 à 12 jours… Qu’est-ce que t’en pense…


#18

Allo,

Si votre sol n’estnpas sablonneux comme chez-moi, si vous ne faites pas de buttes vos arachides vont pourrir. En cultivant sur butte vous forcez l’eau à s’évacuer.

Aussi, la technique de germination que les gens vous suggère est vraiment la pire des techniques à utiliser avec les arachides.

Plantez les simplement directement dans un pot de terre humide et mettre a la lumière. Attention il y a un sens pour planter. N’arroser de nouveau que lorsque la terre est sèche sur le dessus. Temperature.ambiante c’est parfait pour la germination mais pas obligatoire.


#19

Merci, beaucoup! J’allais utiliser cette technique de germination pour les arachides. Elle était proposer par Pierre Gingras dans LaPresse… C’est noté pour la butte en y repensant c’est évident!


#20

Ici les pieces de pommes de terres test qui ont eu des haricots n’ont pas eu beaucoup de doyphore, mais la ou les haricot ont bien mélanger les doryphores c’est dans les aubergines, zero doryphore dans les aubergines et pourtant les aubergines c’est des aimants à doryphore.