Installation d'un récupérateur d'eau de pluie pour le jardin

Installation d'un récupérateur d'eau de pluie pour le jardin
0

#1

Allô,

Je voulais vous présenter notre installation de récupération d’eau de pluie! :star_struck:

** Update : Je viens d’apprendre que l’eau récoltée sur un toit pouvait être toxique… Je vous invite à faire vos propres recherches avant de faire votre installation! Voir mon autre publication en date du 19 juin plus bas dans ce fil de discussion.

Vous remarquerez que la poignée gauche du robinet est raccordée à l’eau du bac récupérateur d’eau de pluie, alors que celle de droite est raccordée à l’eau de l’aqueduc. On s’est dit que ça nous donnerait encore plus de possibilités d’usage ainsi, comme l’eau de pluie n’est pas potable :slight_smile: (Voir publication du 19 juin à ce sujet)

Matériel utilisé

Tout d’abord, nous nous sommes procuré le bac par l’entremise des Fonds Éco IGA.

Nick a eu l’évier et le robinet par des clients qui voulaient s’en débarrasser, même chose pour le comptoir : toutes des retailles! Vive la récup!

Nous avons cependant dû acheter:

  • les tuyaux d’arrosage verts,
  • les tuyaux et embouts ABS (je ne précise pas lesquels car ils seront différents pour chaque situation),
  • deux coudes de 45° pour la gouttière,
  • un raccord pour brancher le tuyau vert au robinet du bac (si comme nous tu achètes un grand tuyau vert que tu coupes en morceaux, sinon tu n’en auras pas besoin)
  • deux raccords pour brancher les tuyaux verts à l’évier (assure-toi que tu as le bon diamètre pour ton installation),
  • du teflon pour étancher les joints aux raccords de plomberie, posé dans le même sens que le sens où on visse pour que ça reste bien étanche,
  • trois colliers de serrage (on en a mis un à chaque place où un tuyau a été raccordé, donc un où le robinet du bac et un pour chaque robinet de l’évier),
  • deux raccords en Y pour brancher à l’aqueduc et au bac, si on veut avoir accès facilement à ces eaux pour d’autres utilités. (Cependant garde seulement un côté ouvert à la fois si tu veux garder la meilleure pression possible) Dans notre cas, on a dû acheter d’autres rondelles de caoutchouc pour l’étanchéité que ceux qui venaient avec les Y parce qu’on trouvait qu’ils étaient de mauvaise qualité.
  • quelques petites vis à métal pour tenir ensemble les morceaux de gouttières
  • des vis à béton d’au moins 3 pouces pour la plateforme qui soutient le bac. Idéalement prendre une boîte qui fournit la mèche qui va avec, et s’assurer qu’on a le bon embout pour le visser.

Outils utilisés

  • Scie pour le comptoir et tuyaux ABS
  • Perceuse avec mèche plate pour percer les trous pour les tuyaux de robinet (dans notre cas on a utilisé une perceuse avec un mode marteau pour percer dans le béton, afin de retenir la plateforme qui soutient le bac),
  • Clé à molette
  • Exacto
  • Ruban à mesurer
  • Scie à métal ou pinces à tôle

Installation de la gouttière vers le bac

Installation du bac vers le robinet

Il est important que la sortie d’eau du bac soit située plus haut que la sortie d’eau de l’évier, pour maximiser la pression. (C’est la raison pourquoi on a surélevé le bac plutôt que de le placer par terre)

Installation du renvoie de l’évier vers le drain

Il est important d’avoir une pente dans le tuyau qui part de l’évier vers le drain pour s’assurer que l’eau s’écoule.

Installation du renvoie du trop-plein du bac vers le drain


Voilà! :blush: J’espère que ça permettra à plein de gens d’utiliser l’eau de pluie :smiley: N’hésite pas si tu as des questions, ou si tu veux nous présenter ton installation!


L'autosuffisance, qui peut me guider ?
#2

Good job!!! Pouriez vous me montrer avec quoi vous avez etanché le robinet et le trop plein?? Et si possible une photo de l interieur pour avoir une idee de comment c est fixé??? J ai une petite idée de comment faire le mien mais j aimerais bien voir comment vous avez fait

Merci et surtout felicitation ! Belle job et j adore l idée de l evier!!


#3

Merci beaucoup Patrick! Le crédit revient à Nick et je vais lui demander pour les photos, je n’ose pas trop dévisser tout ça sans lui, surtout qu’il a plu pas mal ces derniers jours et il doit être plein de chez plein! :stuck_out_tongue: Mais on t’en mettra dès que possible!


#4

Ok merci beaucoup!!! Et effectivement il a l air debrouillard ce nick!


#5

J’ai consulté quelques sites et il semble effectivement que l’eau de pluie en contact avec le goudron et le bitume (bardeau d’asphalte) puisse se charger en hydrocarbures qui pourraient être toxiques. Son usage est donc déconseillé pour arroser les plantes comestibles. On peut toutefois l’utiliser pour d’autres usages comme arroser les plantes non comestibles. Source : Eautarcie

Selon Eautarcie, filtrer cette eau avec un filtre de charbon actif serait suffisant pour régler le problème, mais j’ai du mal à trouver d’autres sources d’informations sur le sujet. Dans le doute, je n’utilise plus l’eau de pluie que nous avons accumulée.

Selon Yves Levi, professeur à l’Université Paris-Sud XI, « L’eau est un excellent solvant et son transfert dans l’atmosphère, suivi de son contact avec une surface forcément souillée, induit une charge en éléments chimiques ou biologiques (bactéries, virus, champignons) susceptible de nuire à la santé. L’air est couramment contaminé par des pesticides, des gaz industriels ou des particules liées à la pollution automobile. Les toitures sont recouvertes de déjections des oiseaux, de particules, et les matériaux peuvent diffuser notamment des métaux. Les cuves de stockage sont des lieux de prolifération de micro-organismes (bactéries, parasites), des espaces de ponte pour les moustiques et les matériaux plastiques peuvent diffuser des plastifiants. »

Ouf! Tout ça me décourage et j’ai donc décidé pour le moment de ne plus utiliser le bac avant d’avoir été au fond de ces informations. Je crois que le plus simple sera de récolter l’eau de pluie autrement que par le toit et de la filtrer au minimum avec du charbon actif. Y a-t-il des gens dans la communauté qui ont fait des recherches à ce sujet et qui pourraient m’éclairer?

Je souhaitais aussi préciser une autre information importante : assurez-vous que l’eau ne votre récupérateur ne puisse en aucun cas entrer dans le système de l’eau de la ville. Dans notre cas, la pression dans l’eau de la ville est beaucoup plus grande que celle de l’eau de pluie même quand le récupérateur est plein, l’eau de pluie ne peut donc pas entrer dans la tuyauterie de la ville, mais je préfère le dire car autrement, l’eau du récupérateur (non potable) pourrait atteindre les tuyaux de la ville (potable) ce qui est tout sauf souhaitable!


#6

C’est super intéressant! Vous comptez faire quoi avec l’évier?

On veut aussi se fabriquer un réservoir d’eau de pluie à partir des gouttières du toit, heureusement on a un toit en tôle alors il ne devrait pas y avoir de problème de toxicité dans ce cas? Et pour ce que dit Yves Levi, penses-tu que ça soit dommageable pour les plantes? Ou tu pensais utiliser l’eau pour d’autres usages?


#7

Pour l’évier, on continue de l’utiliser avec l’eau de la ville. C’est plus pratique qu’un boyau d’arrosage pour nettoyer les légumes et on évite ainsi de les rentrer plein de terre dans la cuisine :slight_smile:

Pour la tôle et les propos d’Yves Levi, je ne saurais pas te répondre malheureusement, je ne veux pas t’induire en erreur. Dans notre cas on ne prend plus de chance et on a vidé l’eau de pluie sans s’en servir, mais Vincent Leblanc me disait qu’il existe des filtres pour rendre l’eau utilisable, même en cas de contact avec le bardeau d’asphalte. Mais comme on est en appartement, on n’a pas investigué plus car on ne veut pas investir dans un système temporaire.

Je viens de trouver ces articles d’écohabitation sur le sujet qui sont très intéressants, si ça peut t’aider :slight_smile: