Un projet de vie : La Ferme des Korrigans

Bonjour à vous tous
J’ai rejoins la communauté il y a quelques semaines
Je me présente, Gaelle 43 ans
originaire de la Bretagne, installée au quebec depuis 15 ans et dans la region de Victoriaville depuis 2 ans. Nous avons quitté la rive sud de Montreal, nos emplois et notre petite vie de banlieue pour vivre a la campagne avec enfant et animaux
mon conjoint et moi avont créé la Ferme des Korrigans, ferme maraichere sur buttes permanentes. Certifiée bio depuis cet automne. Nous distribuons nos produits sur circuit court (paniers, kiosque a la ferme, marché local)
nous avons des poules pour les oeufs et des petits animaux pour le plaisir et le fumier/compost
nous avons installé une petite serre qui pour le moment n’est pas chauffée
notre but au depart visait l’autosuffisance

mais voila, notre projet si beau sur le papier n’est pas aussi idyllique dans la realité Honnetement, ce n est pas aussi facile que prévu. Nous ne vendons pas assez pour en vivre et nous devons garder des emplois a l’exterieur qui ne correspondent pas forcement a nos valeurs ni nos attentes mais malheureusement nous devons payer loyer, factures et financer nos projets. Mais c est un cercle vicieux car en travaillant 40hrs a l’Exterieur, l’energie nous manque souvent.
Je ne sais pas si d autres se sont retrouve confronte au meme probleme
Mon conjoint s occupera de la ferme a temps plein cet ete tout seul.
Mais honnetement nous ne regrettons aucunement notre choix, meme si cela prend un peu plus de temps et d energie que prevu

nous commencerons cet ete a produire nos propres poulets et nous nous sommes equipés pour faire nos propres conserves.
nous explorons les pistes ruches / elevage de poules de races / ateliers pedagogiques et ventes de plants

au plaisir d’echanger avec vous tous

5 J'aimes

Pas facile d’être un entrepreneur… On a juste à regarder les statistiques sur le nombre de fermeture d’entreprise au Québec. Je suis travailleur autonome à temps partiel et le reste du temps est consacré à l’autosuffisance. Il est vrai que j’ai la chance d’avoir un conjoint qui a travail stable. Il y trouve beaucoup davantage car j’en fait davantage à la maison! J’éprouve de la difficulté à travailler pour un patron qui n’a pas les même valeurs que moi. Être à son compte c’est un beau rêve mais qui demande beaucoup de travail et parfois des sacrifices. Les clients il faut les trouver. Beaucoup veulent de ton produit ou de ton service mais ne veux pas payer ce prix. Ca demande de consacrer beaucoup de temps et d’énergie avant d’avoir de l’argent qui apparaît à l’autre bout. C’est un travail constant mais c’est dans mon tempérament d’être un travailleur autonome! J’aime ça!
:slightly_smiling_face:

2 J'aimes

Bonjour Gaelle et bienvenue dans la communauté! :blush: Merci d’avoir pris le temps de te présenter et de présenter ton projet!

Je n’ai pas de ferme, mais j’ai le peuplier et je te comprends. Diviser son focus sur son projet + un emploi, c’est épuisant et difficile mentalement (et probablement aussi physiquement dans le cas d’une ferme). Les journées sont très remplies, on pourrait toujours faire plus, et ça prend du temps avant que les choses ne progressent parfois… Mais la fierté d’accomplir notre vision est tellement précieuse! :smiling_face_with_three_hearts:

Plusieurs membres ont des petites fermes, n’hésite pas à demander conseil si tu en as envie, ils pourront sûrement t’aider! :slight_smile: Au plaisir d’échanger avec toi!

Bienvenue Gaëlle!
Je te comprends, pour avoir été entrepreneur!
Je travaille à temps plein, ma femme est à la maison (à la ferme pour tout dire!), et je ne pourrais pas concéder quitter mon emploi pour vivre de la ferme à temps plein.
Nous aussi c’est l’autosuffisance qu’on vise, mais on réalise qu’on produit plus que nos besoins dans certains contextes, comme les oeufs, les lapins. Cela nous permet de vendre un peu, mais c’est loin d’être payant.
On va consacrer probablement certains de nos prochains vidéos sur notre chaîne YouTube Fermette Douce Sérénité à cette question de rentabiliser la ferme et nos investissements. Étant analyste de métier, je voudrais éviter d’être un cordonnier mal chaussé, et je vais partager nos résultats à ce sujet, et certainement donner des trucs.

2 J'aimes

Merci pour vos réponses :slight_smile:
si cela vous interesse nous avons un site
http://www.fermedeskorrigans.com/

et une page FB https://www.facebook.com/pg/fermedeskorrigans/about/?ref=page_internal
nous allons essayer de les documenter un peu plus
au plaisir

1 J'aime

Bonjour. Je suis de victoriaville, j’irais faire un tour pour réseauté avec vous. Je vous envi un email…