Miel de pissenlit đŸŒŒ

Miel de pissenlit :blossom:
0
#1

Allo! Le miel de pissenlit, c’est oui ou c’est non :thinking: ? C’est tu bon? C’est tu bien compliquĂ© Ă  rĂ©aliser? Ça remplace tu vraiment bien le miel traditionnel dans les recettes?

Ça d’l’air que j’vais avoir accĂšs Ă  un Ă©norme champ de pissenlit cet Ă©tĂ© :sweat_smile: J’aimerais bien ça en profiter! Auriez-vous d’autres idĂ©es de comment le consommer sinon? Merciiii

#2

Bonjour,

Le miel de pissenlit est le premier miel que l’on peut rĂ©colter dans une saison, puisque ce sont les premiĂšres fleurs Ă  apparaĂźtre. Elles sont d’ailleurs trĂšs prĂ©cieuses pour les abeilles, qui sortent de l’hiver et ont grandement besoin de ce pollen! Au courant de l’étĂ© et au dĂ©but de l’automne, plusieurs autres types de miel seront produits selon les plantes qui seront accessibles pour les abeilles (miel de trĂšfle, miel de bleuet, miel de verge d’or, miel de fleurs sauvages, etc.). La couleur et le goĂ»t du miel varieront en fonction des fleurs butinĂ©es.

Alors pour rĂ©pondre Ă  votre question, le miel de pissenlit se consomme et se cuisine comme tous les autres types de miel, mais il se peut qu’à votre goĂ»t, vous n’aimiez ou pas. Personnellement, j’ajoute du miel dans beaucoup de choses: marinades pour viande, trempettes, yogourt, tisanes, etc. Et sans oublier, directement Ă  la cuillĂšre quand quelqu’un dans la famille a mal Ă  la gorge!

1 Like
#3

Bonjour! Merci pour ces informations! Je pensais cueillir moi-mĂȘme les pissenlit et les cuisiner pour faire du «miel», sans l’utilisation d’une ruche d’abeilles (ça s’appelle cramaillotte ou gelĂ©e de pissenlit je crois)! Je prĂ©voyais faire une razzia dans le champ de pissenlit, mais avec ce que vous venez de dire, c’est clair que je vais faire attention de laisser suffisamment de pissenlits pour les abeilles :blush:

2 Likes
#4

Ah je comprends mieux! Je n’avais jamais entendu parler qu’il Ă©tait possible de produire du “miel” en cuisinant des pissenlits. J’ai interprĂ©tĂ© votre question en l’associant aux abeilles (probablement parce que je suis teintĂ©e du fait que nous suivons actuellement un cours en apiculture et que nous accueillerons nos petites abeilles dans 2 semaines!) :):blush:

Cela dit, si vous avez accĂšs Ă  un champ de pissenlit cet Ă©tĂ© et que d’autres fleurs ont fait leur apparition, vous pourrez certainement partager avec les abeilles! :honeybee:

3 Likes
#5

Haha oui en effet la premiĂšre fois que j’ai entendu ça je n’ai aussi pas compris sur le coup! J’ai bien hĂąte de voir le rĂ©sultat!

Et waaa fĂ©licitations pour vos abeilles! C’est super intĂ©ressant! Je serais vraiment curieuse de voir ce genre d’élevage. C’est un bon timing si jamais ça vous dit de partager votre expĂ©rience dans la section journal de progrĂšs :grin:

#6

AprĂšs une petite recherche, voici les points que je ressors:

  1. Trouver un champ qui n’a pas reçu de pesticides.
  2. Cueillir les pissenlits durant une journée chaude du printemps, au moment le plus chaud de la journée.
  3. RĂ©colter seulement les fleurs.
  4. En laisser suffisamment pour les abeilles :honeybee: (par exemple, cueillir une fleur sur trois).
  5. Retirer la partie verte de la fleur (qui causerait sinon un goût amer).
  6. Plonger 2 tasses de fleurs de pissenlit dans 4 tasses d’eau bouillante, laisser refroidir, couvrir et placer au rĂ©frigĂ©rateur durant 24h.
  7. Tamiser. On obtient du «thé» de pissenlit!
  8. Ajouter du jus de citron et de la pectine et porter Ă  Ă©bullition. Puis ajouter du sucre Ă  part Ă©gal du liquide (1 tasse de liquide pour 1 tasse de sucre) et ramener Ă  Ă©bullition. Faire bouillir pendant 1 Ă  2 minutes puis retirer du feu.
  9. Transférer dans des conserves pour une conservation à long terme.

Sources:


Il est aussi possible de boire simplement le thĂ© de pissenlit! Et mĂȘme d’utiliser les racines (mais j’ai lu qu’il faut les cueillir en automne).

Enfin, peut-ĂȘtre que je serais aussi game d’essayer de faire un vin de pissenlit!

Est-ce que certains parmi vous ont déjà essayé leurs propres expérimentations :blush: ?

1 Like
#7

Oui, je vais assurĂ©ment publier un sujet sur les abeilles et nos dĂ©buts en apiculture d’ici quelques semaines (j’avoue ĂȘtre prĂ©sentement un peu dĂ©bordĂ©e avec le dĂ©marrage de la saison apicole et permacole :sweat_smile: et j’aimerais avoir le temps de prendre quelques photos de notre installation avant de publier un sujet!)

2 Likes
#8

Bonjour,

J’ai essayĂ©, le goĂ»t est intĂ©ressant mais trĂšs particulier. Je conseille de faire un essai avant car demande du temps et rien Ă  voir avec le miel.

4 Likes
#9

Merci beaucoup pour ce feedback! Je vais essayer une petite quantité pour commencer alors :slight_smile: merci!

#10

La cramaillotte est plutît une “confiture” de pissenlit qu’un miel de pissenlit!
Il ne s’agit pas des mĂȘmes sucres que dans le miel non plus donc ce n’est ni le mĂȘme produit ni Ă©quivalent car dans le miel on retrouve aussi beaucoup d’autres composĂ©s mĂ©dicinaux et antiseptiques entre autres.

Le pissenlit est une plante médicinale extraordinaire mais ce sont plutÎt ses racines et ses feuilles qui sont intéressantes.

cela ne veut pas dire qu’on ne devrait pas faire et manger de cramaillotte mais il faut pas s’attendre aux effets mĂ©dicinaux du pissenlit. ou enfin Ă  ceux que l,On s’Attends d’ordinaire :wink:

pour la rĂ©colte des feuilles de pissenlits : amĂšre que l’on mangera en salade 15 Ă  20 minutes avant le repas, elles favoriseront tout le processus digestif, de la salivation jusqu’à l’expulsion des selles en passant par l’augmentation de la sĂ©crĂ©tion des sucs digestifs (HCL inclus)
on les rĂ©coltes jeunes avant la floraison.

Pour la rĂ©colte des racines, aussi amĂšre, donc mĂȘmes propriĂ©tĂ©s que les feuilles mais elles contiennent aussi entre autre de l’inuline, qui agit comme prĂ©biotique, vient nourrir la flore intestinale et amĂ©liorera donc la digestion Ă  plus long terme mais peut aussi amĂ©liorer tout un paquet de troubles de santĂ© liĂ©s Ă  une flore intestinale pauvre
 Humeur, excĂšs de poids et beaucoup d’autres encore. Mais cette racine o doit la rĂ©colter Ă  l’automne aprĂšs les premiers gels
 son contenu en inuline peut varier de 4% Ă  80% selon le moment de la rĂ©colte !

mangez ses fleurs, mangez ces feuilles, terminez la saison avec ses racines que l’on sĂ©chera et utilisera en dĂ©coction , ou encore roties Ă  la poele Ă  sec pour se faire un remplacement de cafĂ©!

4 Likes
#11

Tu peux faire la mĂȘme chose avec le trĂšfles (blancs ou roses). Et c’est vraiment bon!
Je prends ceux de la pelouse (la mienne et celle des voisins!) avant qu’ils passent la tondeuse dedans. Je laisse les autres aux abeilles.

2 Likes
#12

Le vin, s’est vraiment dĂ©licieux. On ne s’attend pas Ă  ce que ça goĂ»te le vrai vin, mais oui! Dans tous les cas, le plus long, c’est d’enlever les parties vertes des fleurs.
Sinon, Ă©videmment, j’utilise surtout le pissenlit pour ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales.
Avez-vous fait la cramaillotte finalement?