Détergent à lave-vaisselle maison ou bio

Détergent à lave-vaisselle maison ou bio
0

#1

J’ai fait quelques essais - infructueux - pour trouver une alternative biologique / économique / zéro déchet de détergent à lave-vaisselle. Et j’ai fini par revenir au détergent que j’achète à mon épicerie… mais avec un pincement au coeur. Je me lance donc pour partager avec vous mes expériences et demander quelles solutions fonctionnent pour vous.

Premier essai: Citron et gros sel, un peu comme testé ici.
Ça nettoie à peu près bien, mais après quelques jours, ça fait une accumulation de fibres de citron dans le lave-vaisselle, surtout près du compartiment à détergent. Finalement, mon conjoint et moi, on a trouvé que le ratio efficacité/prix/trouble n’en valait pas la peine.
Deuxième essai : Produits en vrac, je ne me souviens plus exactement lesquels (mais il y avait de l’acide citrique). Une version devait permettre de faire des “tablettes”, mais elles n’ont jamais pris, c’est resté un genre de liquide épais et gluant. L’autre version, en poudre, prend en pain dans mon pot Mason au bout de quelques jours à peine, et je n’arrive plus à en prendre sans me battre avec!

J’ai regard plein d’autres articles sur le sujet, et celui-ci m’a indiqué que je n’étais pas la seule à ne pas y arriver.

Alors voilà. Est-ce qu’il y a des personnes parmi vous qui ont une recette vraiment pratique et efficace? Ou sinon, savez-vous où je peux acheter du déjà fait, mais bio et sans emballage superflus?

Merci de votre aide! :smiley:


#2

Je ne me suis pas encore lancée dans la fabrication de mon détergeant, un jour peut-être!

J’utilise actuellement les pastilles à lave-vaisselle Bio-vert qui viennent dans une boîte en carton recyclé. Ce n’est pas mon idéal, mais elles lavent bien et on avait essayé plusieurs produits le plus naturels possibles sur le marché, et je me retrouvais toujours avec des verres sales. C’est un produit certifié ecologo et biodégradable selon les tests de l’OCDE, et il est également écrit qu’il ne contient par de colorant, parfum, chlore et phosphate. Mais tant qu’à bien lire la boîte, tu m’as donné envie de faire mes recherches sur ses ingrédients, qui sont les suivants: agent de blanchiment oxygéné, polycarboxylate, agent de surface non ionique, enzymes.

Les ingrédients ne sont pas précis, ce qui laisse place au doute, mais selon les informations que j’ai trouvées, ce n’est pas idéal comme produit…

Parmi les composés apportant un danger on peut citer :
les enzymes pouvant être responsables d’allergie respiratoire et cutanée lors de la fabrication des détergents comme les protéases (subtilisine), les lipases, amylases,
les agents de blanchiment comme le perborate de sodium, les azurants optiques. Source

Adoucissants et agents complexes : leur but est d’adoucir l’eau pour augmenter l’efficacité de la lessive. Parmi eux, des substances non biodégradables, présentes dans quelques produits, comme les phosphonates, les polycarboxylates ainsi que l’EDTA. Source

Agents de surface non ioniques (sans charge) : ont un faible pouvoir moussant et sont peu irritants. Souvent utilisés comme émulsifiants ou épaississants. Ce sont les alcools éthoxylés (AEO), les alcanolamides (DEA et CDA) et alkylphénols éthoxylés (APEO). Ils neutralisent l’effet irritant des agents de surface anioniques. Par contre, on le soupçonne d’interférer avec le système hormonal (disrupteurs endocriniens). […} Les polycarboxylates sont des substances d’origine pétrochimique peu toxiques pour la vie aquatique, mais qui ne sont pas ou guère dégradables. Source

Grâce à l’ajout d’enzymes ou de bactéries dans un produit de nettoyage, il est possible de limiter la proportion des substances actives détergentes. Les enzymes sont fabriquées par les bactéries pour qu’elles agissent comme catalyseur, c’est à dire pour favorisent certaines réactions chimiques qui décomposent le substrat nutritif. […] Avec les produits microbiologiques, des risques sont possibles à différents niveaux : liés aux bactérie, liés aux enzymes ou liés aux produits en décomposition. Pour limiter les risques, on utilisera dans les produits de nettoyage microbiologiques uniquement des souches de bactéries connues pour être inoffensives pour les personnes en bonne santé (bactéries non pathogènes). Certaines personnes sont hypersensibles à ces enzymes et développent des affections cutanées. La mention de la composition du produit sur l’emballage et des tests du produit dans un laboratoire agréé sont indispensables. Source

imageSource

Bref, je pourrais continuer mes recherches encore plusieurs heures mais pour l’instant ce que je conclus c’est que ce ne sont pas les pires ingrédients, mais ce ne sont pas les plus souhaitables non plus. Je vais suivre cette publication avec grand intérêt pour trouver une meilleure alternative! Merci!


#3

Pour les ingrédients qui peuvent s’appliquer à autre chose que pour la vaisselle ; saponaire(plante) , hydroxyde de potassium à partir des cendres de bois non résineux, ou l’acheter,mais se renseigner sur les précautions) , huiles essentielles , bicarbonate de soude ,Borax ,peroxyde d’hydrogène, vinaigre(en vrac dans du verre) , ne pas mélanger vinaigre et bicarbonate car les ph vont s’annuler et devenir neutre et perdre les effets, donc aussi attention a ne pas mettre trop d’huiles acides avec le bicarbonate.

Le plus simple c’est du bicarbonate de soude avec des huiles essentielles ,qui sont tous très efficace comme bactéricide/germicide, comme citron, orange (l’écorce) , lime , d’arbre à thé(Malaleuca ,aussi bon comme fongicide, ne pas prendre oralement) , pin , cannelle(feuille ou écorce) ,eucalyptus ,thym. En plus ça sentira très bon.
Pour une recette de votre choix vous devrez expérimenter, mais pour donner une idée , ça ressemble à 5 grosses cuillères de bicarbonate , je pense que 250 ou 500 ML d’eau font l’affaire,peut être faudra t-il mettre plus d’huile pour 500 ML (idéalement pas du robinet car elle contient des germes et bactéries plus que l’eau de pluie par exemple) .

Ensuite les huiles essentielles de votre choix, ne pas en sélectionner trop,car ça serait inutile et les germes auront déjà été atteints , mes choix seraient citron ou orange (les moins chères en vrac) ; 30 gouttes, 20 goutes chaque si vous mettez les 2.
—Pin (aussi vraiment pas chère en vrac) ; 30 gouttes (ou 20 si vous avez mis citron et orange)
—Cannelle feuille ou écorce ; 10-20 gouttes
— Optionnellement si votre vaisselle à reposer longtemps ; Malaleuca (pas si chère non plus en vrac) , 10-20 gouttes.
Vous pouvez faire 2-3 contenants avec concentrations différentes pour usages différents,selon vos observations et niveaux de saleté.

Pour la lessive c’est assez similaire en fait et fonctionne avec le HE (mais à vérifié vous même)

Pour dentifrice ; huile de noix de coco extra vierge (la chauffer légèrement,idéalement mesurer en ML où en cuillère à mesurer pour vous faire une recette standard ) .
Avant de mettres les huiles essentielles ; faites un test à l’échelle , moi je met environ 1/4 ou 1/8 cuillère non chauffé, à 1/2 selon les cas, puis par exemple avec 1/4 je met 5 gouttes d’origan pour un brossage de dents/langue. Juste cette combinaison seule est très efficace.
—Ne pas mettre dans le robinet/toilette, car vous pourriez boucher vos drains.

Huile ess de Canelle,feuille ; le plus efficace comme fongicide et pour le Streptoccocus Mutans (S.M) qui cause les caries/destruction de l’émail selon plusieurs études que j’avais lue. Attention faire test de réaction avant et ne pas en mettre beaucoup, car elle peut causer des réactions(blanchiment de la langue ou bouche) et peu être très irritante si vous frottez les muqueuses en dessous de la langue avec une trop grosse quantité. Par exemple je mettais une goute pour 1/4 cuillère non chauffé et c’était déjà quand même légèrement piquant,mais tolérable rapidement après, parfois je mettais aussi 5 gouttes d’origan. Je n’ai jamais senti ma bouche aussi propre qu’avec la cannelle et l’origan.
Si jamais vous faite une infection de la langue au Candida (fort probablement un signe que vous avez un débalancement de Candida dans l’intestin) , les huiles de Canelle et Origan peuvent vous en débarasser en un jour ou plus ( je l’ai testé personnellement et je confirme les études).
Pour le Candida dans l’intestin c’est une autre histoire que j’ai réussi à vaincre également(j’avais une infection systémique), qui est une des causes principales du cancer et habituellement les médicaments antibiotique ne font qu’aggraver la situation,car ça tue les bonnes bactéries qui sont responsable de s’assurer de la non prolifération du Candida.

Huile d’origan aussi très efficace pour S.M (attention très piquant si pas assez bien dilué ou si va sur la peau sensible,comme les lèvres). Très efficace comme fongicide.
Huile ess de Pin ou sapin.
HE clou de girofle (en mettre moins) , utile en cas de sensibilité et as des propriétés bactéricide aussi comme les autres huiles.
HE menthe verte ou menthe poivrée (moi personnellement la poivrée me laisse un résidu et arrière goût désagréable dans la bouche si je me brosse la langue avec) , mais en rince bouche après le brossage c’est bien.
Malaleuca (pas très bon goût et désagréable pour la langue/peau) , je ne le recommanderais pas due à l’efficacité des autres huiles.


#4

Merci pour toutes ces infos!
Je suis allée chez Avril cet après-midi, et j’ai trouvé le Nature Clean en gel. Il y a plusieurs ingrédients qui ne sont pas dans le tableau. D’après ce que j’ai fouiné sur Internet, il semble y avoir du Borax. Mais sur le contenant, ça dit que tout est totalement biodégradable. Hum. En tout cas, je vais commencer par voir si ça nettoie bien, ensuite je pourrai lire les ingrédients des autres marques de détergent bio qui étaient sur les tablettes au Avril pour comparer!


#5

Allo,

J’ai utilisé du bicarbonate de soude pur un certain temps, mais les verres n’ont pas trop apprécié je crois. Le Bio-vert fonctionne très bien en tout cas. Nous avons un puits artésien…


#6

Je viens d’acheter le Bio-vert pour le savon à vaisselle. C’est un produit qui est certifié eco-cert et je trouve qu’il nettoie très bien. Il n’est pas testé sur les animaux en plus et c’est un produit québécois.

Je vais probablement essayer le détergent à lessive et les pastilles à lave-vaisselle bientôt.


#7

Je fabrique mon savon pour lave-vaisselle en mélangeant bicarbonate de soude, cristaux de soude, savon de marseille râpé et huile essentiel de citron. Ça me fait une poudre que je mets dans le compartiment du lave-vaissele avec un petit cup ou cuillère à café et ça lave très bien! J’y vais à peu près dans les quantités. C’est à peu près quantité égale de chaque produit (sauf l’huile essentielle). La prochaine fois que je ferai mon mélange je noterai les quantités! J’utilise aussi le savon se castille comme savon à vaisselle, à main, pour le corps et nettoyant tout usage… Quoi que plus souvent j’utilise eau, vinaigre et huile ess. d’arbre à thé pour tout nettoyer dans la maison. Je fabrique aussi mon savon à lessive (savon de castille, eau, bicarbonate de soude, cristaux de soude et huile essentielle de lavande) et assouplisseur (vinaigre, eau et lavande). Je pourrais continuer longtemps…:grin: je fais ma pâte à dent… Mon déo (bicarbonate de soude) ultra efficace! Bref, avec quelques ingrédients de bases, je fabrique tous mes produits pour la maison et pour le corps et ça fonctionne très bien! Et tous les recettes que j’ai adoptées sont les plus simples possibles (faciles, rapides, peu coûteuses et efficaces) je peux partager mes recettes avec les quantités si ça vous intéresse! Je noterai les quantités lors de mes prochains mélanges, car je fais ça pas mal d’instin maintenant…


#8

OUI OUI OUI! :heart_eyes::smile: J’ai hâte de lire ça! Tellement cool d’apprendre à tout faire avec peu de choses! Merci!