Compagnons aux jardins

Compagnons aux jardins
0

#1

Je sais que je suis peu à la limite du sujet mais bon,
Faites vous des abris ou des cachettes pour nos alliés du jardin, des cabanes à oiseaux, des hôtels à insectes, des nids de bourdons, des cachettes à crapauds etc… un peu de bricolage d’hiver dans mon cas, je vais faire une hotel pour les abeilles sauvages. un peu comme ça.
hotels


#2

C’est un beau bricolage et je t’encourage à le faire. Personnellement, je n’y crois pas vraiment ou plutôt, je m’arrange pour que ce genre de structure se retrouve naturellement dans ou autour du jardin. Exemple : laisser le plus de fleurs sauvages possible, laisser du bois mort sur le terrain, laisser des endroits “sauvages” jamais touchés. À chaque année, je vois au moins une abeille se faire un trou dans le sol de mon jardin et s’y faire un nid avec des bouts de feuille. Les butineurs sont nombreux chez moi et de toute sorte. Les araignées sont partout. Pleins de petits crapaux aussi qui se cachent dans les hautes herbes le jour, parfois des grenouilles. J’ai toujours peur d’en piétiner un ou une. Les verres de terre adorent se cacher sous une litière de feuille. Personellement, ce que j’ajouterais d’artificiel est un plat d’eau car les journées chaudes peuvent être difficiles pour les insectes aussi et tu pourras surement en voir quelques uns se désaltérer à ton point d’eau.


#3

Mon expérience à moi… J’ai plus de succès en laissant un tas de bois mort à un endroit ou une roche que la cabane que j’ai acheté ou celle que j’ai construite. Ca semble toujours vide dans les cabances à insectes. Cependant, ca grouille de vie dans les petits de tas que je laisse un peu partout sur le terrain


#4

Il y a aussi un potentiel avec les plantes sauvages qui abritent les prédateurs. J’ai lu (dans Edible Forest Garden je crois) que l’ortie est un habitat bien apprécié des insectes bénéfiques au jardin et cet été, j’ai vu plusieurs insectes différents sur les feuilles d’ortie (de jour comme de nuit). La liste de Wen Rolland contient des informations en ce sens (colonne Vie Sauvage) : https://frama.link/_xEJMtxT

Sinon, je me concentrerais sur les chauves-souris peut-être ? Elles sont vraiment en difficulté ces temps-ci. Je pense qu’il leur faut un endroit pour nicher au printemps et un endroit pour hiverner à l’automne.

Je pense aussi que les hotels à insectes de style “pinterest” sont peut-être plus adaptés à la ville qu’à la campagne.

Bref, tiens nous au courant de tes succès et échecs en ce sens :slight_smile:


#5

J’y pensais essayer avec un dortoir à chauve-souris mais on dirait qu’on est moins tenter d’attirer cet mammifère à cause des préjugés qu’on a envers lui! La fois que j’ai eu une chauve-souris qui m’a frôlé un soir que j’étais sur la galerie m’a démontré que j’ai peur de cet animal parce que j’ai jamais rentré aussi vite dans ma maison. Pas vrai, j’ai oublié la fois de la moufette. :grin: Bref, on entend tellement des commentaire qu’elles ont souvent la rage que cela me fait peur même si je sais que c’est faux.

Je vais lire sur le sujet pour m’aider à apprivoiser cette crainte non fondé
!!!


#6

J’ajouterais un lien vers un autre sujet qui parlait des nichoirs à bourdons et abeilles :slight_smile:

D’ailleurs, bravo à tous pour vos efforts de donner des lieux de vie à ces petits compagnons souvent mal-aimés!

Pour ce qui est des chauve-souris et des risques de rage @brissonaudrey11 il y a bel et bien un risque malheureusement, mais on répertorie peu de cas de contamination. Je ne crois pas que je m’empêcherais de leur faire des abris, mais tu fais bien de t’informer! :slight_smile: Le risque de contamination est plus important si on a des animaux, car ils peuvent être tentés d’aller jouer avec un animal blessé et ainsi se faire contaminer. La rage étant une maladie potentiellement mortelle pour eux comme pour nous, mieux vaut les faire vacciner selon moi. Voici plus d’infos sur la situation de la rage au Québec.


#7

merci du lien :wink: