Cohabitat nature à Neuville

Cohabitat nature à Neuville
0
#1

Bonjour à vous,

Mon conjoint et moi, on vient de faire l’achat d’une grande propriété à Neuville et notre souhait c’est d’en faire un cohabitat nature. On cherche actuellement des personnes de coeur prêtes à s’investir dans ce magnifique projet de vivre ensemble.

Le projet de vivre en communauté est en soi un beau et grand défi. Aussi, pour améliorer les chances de réussite, nous désirons le poursuivre avec des personnes qui partagent nos valeurs de base et ayant les caractéristiques suivantes :

  • Goût de vivre en nature
  • Goût de partager et de vivre en communauté
  • Désir de croissance personnelle
  • Goût de simplicité
  • Désir d’une certaine autosuffisance alimentaire
  • Désir de contribuer et faire sa part
  • Désir de réduire son empreinte environnementale
  • Débrouillard(e)s
  • Être ouvert(e)s d’esprit et pas trop certain(e)s de ses propres vérités
  • Disposé(e)s à suivre une formation sur la communication non-violente
  • De nature flexible et prêt(e)s à faire des compromis dans le cadre de la vie en groupe
  • Capables d’assumer une part de 300 000$ dans le projet

Nous sommes non-radicaux, ne rejetant pas la société d’un bloc et respectant ceux qui choisissent un autre mode de vie. Jean continuera à travailler à Québec.

Nous venons de signer pour l’achat d’une très belle propriété à Neuville, en milieu agricole, avec une grande maison, une terre de 20 hectares et un grand bâtiment agricole. La terre avec vue sur le fleuve est en bonne partie une érablière et en partie déboisée et propice à l’agriculture.

Le projet est d’y vivre à plusieurs en partageant nos ressources de façon à diminuer notre consommation et rompre avec l’isolement qui caractérise souvent le mode de vie urbain actuel.

Nous souhaitons également tendre vers l’autosuffisance alimentaire en pratiquant la permaculture et cultiver des petits fruits. Les vieux pommiers en place permettraient de produire du cidre. L’acériculture (environ 2500 entailles) devrait générer des revenus nets significatifs dès la deuxième année.

L’idée est d’acheter ensemble cette propriété soit en formant un nouveau type de coopérative que l’on nomme coop de propriétaires ou une coopérative d’habitation normale ou en y allant sous forme de copropriété indivise. A priori, chacun des ménages doit pouvoir disposer d’environ 300 000$ (mise de fonds et emprunts). Cette somme permettra d’acquérir l’espace privée et donnera accès aux espaces communs de la maison ainsi qu’à l’ensemble de la terre.

Le lieu permet deux types d’occupation :

  • Deux ou trois couples, ou personnes seules, sans enfants ou dont les enfants ont quitté le nid familial vivraient ensemble dans la grande maison.

En effet, nous caressons le projet d’y vivre à plusieurs, chaque ménage ayant ses espaces privés (environ 1000 pi2) en partageant une grande cuisine commune, une salle à manger et un grand salon. Le zonage de la propriété ne permet pas la construction d’autres cuisines. Il faudra donc être imaginatifs avec des barbecues à l’extérieur et des poêles à 2 ronds dans les espaces privés. Nous pouvons cependant avoir plus d’une salle à manger pour plus d’intimité.

  • 6 ménages, incluant des familles vivant dans 3 jumelés (6 unités) à construire de façon écologique sur les trois lots disponibles

En fait, le terrain permet la construction de 3 jumelés où pourraient s’établir des personnes seules, couples ou familles désireuses de participer à un projet communautaire en partageant leurs ressources, des espaces en commun et travaillant suivant leur capacité et leur disponibilité à des productions agricoles permettant de tendre vers l’autosuffisance alimentaire.

Ainsi, au total, la terre avec les bâtiments existants et à construire pourrait accueillir 8 ou 9 ménages.

La réalisation du projet nécessite dans un premier temps d’occuper la maison principale déjà bâtie. Il faut donc, d’entrée de jeu, regrouper au minimum 3 ménages sans enfants dans la grande maison.

Le reste du projet avec les familles pourra se développer à mesure que ces dernières se présenteront. Les jumelés seront progressivement bâtis avec l’arrivée de nouveaux membres.

Si cela vous intéresse, contactez Hélène Filteau 581 888-4034

Nous rencontrerons les personnes intéressées pour échanger et déterminer si nous pourrions avancer ensemble dans ce magnifique projet.

Jean Nolet et Hélène Filteau

26 mars 2019

3 Likes

#2

Bonjour Hélène
Bonne nouvelle.

0 Likes