Conservation des légumes racines pour plusieurs mois

Conservation des légumes racines pour plusieurs mois
0

Cet été, notre plus grosse récolte a été celle des betteraves et même si on en a mangé énormément durant l’été, il nous en reste encore!

À la radio on avait entendu qu’il était possible de conserver ses légumes racines dans un mélange de sable (sans adjuvant) et de sciure de bois, et ce, jusqu’au mois de mars!

Je n’ai pas trouvé sur Internet la méthode qui utilise le sable et la sciure, donc je me suis fiée à celle-ci, en ajoutant de la sciure au travers parce qu’on l’avait déjà et qu’on voulait tester. On en a fait 2 couches d’épais, et je réalise en revoyant ma photo que de prendre un bac transparent n’est peut-être pas la meilleure méthode, quoi que une fois terminé les betteraves sont complètement ensevelies sous le sable et la sciure…

J’ai hâte de voir! Elles étaient déjà dans l’atelier (où il fait en moyenne 9 degrés environ) depuis un peu plus d’une semaine… J’espère que ça fonctionnera!

Est-ce qu’il y en a d’autres parmi nous qui utilisent cette méthode, ou une autre, pour la conservation des légumes racines?

2 J'aimes

L’idéal pour les légumes racines c’est un caveau, la température et l’humidité y est correct naturellement.
9 degrés c’est haut un peu.
Moi je sort les dernières en novembre l’année suivante et elles sont généralement encore très belles.

1 J'aime

Bonjour. J’aimerais savoir comment a été la conservation de vos légumes? Est ce un succès? Quelle conclusion vous en tirez?
Merci pour votre aide.
Bonne journée
Denis

Bonjour Denis,

Difficile à dire car on a les a carrément oubliées durant l’hiver ; on n’en a pas mangé une seule…

Ceci dit je viens d’aller retirer le couvercle opaque et je vois qu’elles s’étaient remises à pousser. Certaines n’ont pas survécu visiblement, mais j’ai tiré sur celle qu’on voit que les tiges ont été déplacées et elle était encore bien ferme!

Je n’ai pas voulu tout déterrer comme nous ne sommes pas prêts à les manger maintenant mais je vous tiendrai au courant en sortant les autres :slight_smile:

oignions, ails, choux, rutabaga, courges, poireaux, blé d’inde; ils sont encore très bons. pour les betteraves et les carottes elles commencent à ramollir, probablement un mois de garde et c’est fini. les pommes de terre c’est encore bon pour un grand bout.
le secret c’est la température, la bonne température pour chaque légume. dans la cave; c’est choux ails oignions. les racines au caveau, et les courges dans le salon sous le fauteuil.
Si vous chauffez aux bois, étendez une petite couche de cendre sur le sol du caveaux, ça dérange certain parasite, et si une souris passe par la, on voit bien ses traces.

Salut Marc , la tu m’intrigue avec tes courges dans le salon :thinking::flushed:

Merci je pense je pense que tu viens de m’éclairer :hugs:

J’ai une cave sous le garage avec fond en gravier , il y fait environs +2 C l’hivers et c’est assez humide , pour les patates sa se conserve bien, les carottes et les topinambours je les met dans des chaudières de terre sablonneuse, et sa vas bien , mais pour mes courge généralement début Février elle commencent à avoir des petites taches de pourritures , alors je les coupait en morceau et mettait au congélateur.

Alors si je comprend bien , c’est trop froid et humide dans la cave pour les courge ?

Si c’est le cas je vait préparer une place sous le divan pour cette année. :smile:

1 J'aime

Le truc, c’est de laisser le plus long de pédoncule (tige) puis bien essuyé, tu les fait sécher 10 jours à la chaleur et au soleil comme véranda, serre, boite de carton sur la galerie etc… si il y a des cicatrices tu soupoudres un peu de cendres, puis tu places dans la maison dans un endroit à 18C ou 20 degré et sec. Dans une cave humide et fraiche c’est mortel pour les courges.
:wink:

2 J'aimes

Wow merci :ok_hand:

Je les faisait sécher , mais je ne connassait pas le truc de la cendre.

Je vais faire une place dans le garde robe le moins chaud de la maison pour les courges

Voici le résultat de l’essai : ce sont nos betteraves de l’automne dernier, à la fin mai!

Les 3 du bas à droite avaient commencé à pourrir et on ne les a pas gardées, mais toutes les autres sont délicieuses! C’est un test réussi!

Durant l’hiver, on gardait la température généralement à 8 degrés, sauf à quelques occasions que mon coloc utilisait l’atelier et qu’il la remontait à 17-18.

Je ne pensais pas que c’était si simple de conserver des betteraves toute l’hiver, on va refaire l’exercice l’an prochain c’est certain!

2 J'aimes

Salut!

Pour ma part, je n’ai pas encore essayé mais c’est prévu pour dès cet automne!

Voici un guide que j’ai trouvé : https://eclectikgirl.files.wordpress.com/2015/06/guide_conservationfl_1bw_cms1084.pdf

Ainsi qu’un lien d’une designeuse coréenne Jihyun Ryou qui fait des bacs de conservation incroyables : http://www.savefoodfromthefridge.com/

image

Au plaisir!

Erwan

1 J'aime

Wow c’est super pertinent comme informations! Merci beaucoup Erwan!

Depuis plusieurs années je fonctionne avec des feuilles mortes d’automne, principalement celles d’érable, disponible chez moi en grande quantité. Dans des petites caisses de bois, je mets en couches(strates, rangs…) des feuilles mortes que je vaporise un peu d’eau(qu’elles soient humides sans qu’elles dégouttent trop), une couche de légumes, une couche de feuilles et ainsi de suite et termine habituellement par quelques feuilles de journal, humidifié lui aussi. J’ai conservé des caissettes de clémentines en balsa, je m’en sers principalement pour carottes et betteraves et j’empile les caissettes facilement dans la chambre froide(petite, 4 x 8 pi), directement sur le sol. Je n’ai pas de système de réfrigération, seulement deux bouches d’aération percées dans le solage, côté nord avec une où est attachée un bout de “tuyau de sécheuse” pour créer une forme de circulation d’air. Je ferme les bouches d’aération avec de vieux torchons quand il fait autour de 4º au niveau du sol(béton) et j’arrive à conserver le niveau d’humidité autour de 75%, parfois 80 ou 85, en suspendant de vieux t-shirts détrempés aux tablettes de la chambre froide, dans la section des légumes racines. J’ai sorti les dernières carottes la semaine passée de même que les dernières betteraves. Pas toutes fraiches et croyantes pour manger crues, mais bien correctes pour la cuisson.

1 J'aime

Bonjour,
Pour les courges, autrefois on les entreposaient dans les chambres a coucher, mais la température était de 15 et moins, mais surtout sec.Mais certaines pourrissent en janvier, février.

1 J'aime