Autosuffisance au Québec et importance de la conservation, Congélation , déshydration

Autosuffisance au Québec et importance de la conservation, Congélation , déshydration
0

Bonjour

Lautosuffisance au québec est étroitement liée à la conservation des aliments de la courte saison d'été.. Ou peut être que des gens ont réussi à avoir lautosuffisance à 100% sans le recours à des méthodes de conservations telles que la congélation et la déshydration??? si oui , vous partagez vos moyens utiliser. La serre solaire passive semble une avenue d`expérimation

Parmi les méthodes de conservation on peut nommer: lacto-fermatation,congélation , déshydration, caveau,…Dautres méthodes à discuter , nhesitez pas.

La déshydration semble un être choix idéal en terme de préservation des nutrients, de la conservation et des besoins énergétiques faibles. En été l`excès de production peut être déshydrater par des déshydrateurs solaires.

Des personnes sur le forum déshydratent beaucoup leur excès de production ?

En déshydratant beaucoup des fruits et de légumes on pourrait obtenir une auto-suffisance alimentaire… On peut déshydrater également des noix. Les aliments déshydratés peuvent servir à réaliser des smoothies nourrissants, des potages nourissants . Il faut prévoir le stockage de l`eau de pluie et ou de source pour transformer en smoothie ou potage les aliments déshydratés.

Libre à vous de partager vos idées.

Merci

Bonjour Yann,

L’an passé on a testé une méthode de conservation de nos betteraves dans la sciure et le sable, dans un simple bac de rangement et ça a super bien fonctionné! J’ai fait un fil de discussion pour relater l’expérience : Conservation des légumes racines pour plusieurs mois

On m’a dit cependant qu’après plusieurs mois les légumes pouvaient prendre un goût terreux… Je n’ai pas remarqué sur le coup en les mangeant plusieurs mois après, mais c’est bien possible!

Nous on commence dans notre quête de l’autosuffisance, je fais quelques expérience de déshydratation, principalement dans le but de nourrir des animaux puisque notre installation est très salubre pour l’humain :stuck_out_tongue: . Nous avons une 40ene de pommiers sauvage sur le terrain. J’en passe a la mandoline et puis je les mets sur un cadre avec un moustiquaire de métal fin avec une vitre par dessus. Le soleil les déshydrates en environs 3-4 jours. Ça sert principalement de «gaterie» pour mes lapins (puisque c’est sucré, il ne faut pas leur en donner beaucoup). Sinon j’ai fait seché des cerises de virginie et de maskinongé (petite cerise pâteuse ou surette avec un gros noyau) pour voir si les poules vont les apprécier. Comme j’ai beaucoup de ces cerisiers, je pourrais fournir une partie de l’alimentation des poules en hiver avec. J’ai également lu que les paysans Russes donnait des argouses séchés a leurs poules, on n’a pas encore de plan d’argousier viable sur le terrain mais on va en planter plusieurs centaines au cours des prochaines années.

1 J'aime