A la conquête d'une époque passée

Bonjour,

Voici quelques points qui pourraient me décrire, je suis militaire sur la base de Valcartier, propriétaire d’un immeuble a revenu et je partage ma vie avec une femme extraordinaire et merveilleuse. Une petite vie parfaite comme dans les films. Malgré tout cela, j’ai le sentiment qu’il me manque quelque chose au fond de moi.

Depuis le début de notre pandémie, je me suis remis en question sur beaucoup d’aspects de la vie.
Le travail, notre mode de vie, le temps qui passe beaucoup trop vite et le bonheur.
Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux, après réflexion, je crois que nous courrons tous après le temps. Nous travaillons tous fort pour avoir plus d’argent pour ensuite s’acheter des bébelles, mais au final cela nous rend-il vraiment heureux et accomplies ?

Alors voilà, je caresse le rêve de vivre en autosuffisance complète sur une terre comme nos ancêtres.
Je suis un païen nordique, passionné par les peuples scandinaves et j’aimerais bien vivre comme eux. La vie n’était certainement pas facile à cette époque-là, mais finir ses journées avec le sentiment d’accomplissement. Réaliser qu’on peut vivre de la terre et de ses biens-faits.

Alors mon projet, serait d’acheter une terre agricole modeste, de pouvoir y vivre sorti du système présent. Vivre des cultures de légumes et fruits, d’élevage des animaux et le savoir faire de tous.
Cela fait rêver une vie simple et paisible.

Alors je recherche des personnes aussi motivées que moi qui seront enthousiasmées à partir à la conquête d’une époque passée.

Au plaisir,

Maxim

2 J'aimes

Je me reconnais enormement dans les points que tu as énumérer. Mon frein, pour ma part, est la volonté de ma conjointe a completement changer notre mode de vie. Nous avons 2 petit gars et nous vivons dans un petit village en monteregie. Le zonage residentiel m’empeche d’atteindre l’autonomie, mais en meme temps donne une ambiance super pour les enfants. Reflexion a suivre.

Bonjour Maxim,

Bienvenue sur le forum du peuplier et merci d’avoir pris le temps de te présenter!

Je rejoins beaucoup tes réflexions, surtout quant au temps ; la majorité des gens semblent courir après le temps et l’argent, mais quand tu creuses un peu plus, c’est vraiment le temps qui semble nous échapper, et c’est aussi le temps qui fait qu’on peut profiter davantage de la vie. Rares sont ceux qui vont dire, au crépuscule de leur vie, qu’ils auraient aimé accumuler plus de richesses. Mais beaucoup diront cependant qu’ils auraient voulu profiter davantage de chaque moment avec leurs enfants, leurs amis, leur famille, ou encore de différentes expériences qu’ils auront vécues.

L’autosuffisance apporte son lot d’engagements en termes de temps cependant!

C’est pourquoi je crois qu’elle s’envisage beaucoup mieux à l’échelle de communauté, que ce soit par du bon voisinage, l’achat à des producteurs locaux ou des projets collectifs. C’est aussi ce que nos ancêtres faisaient, à ce que j’ai pu en lire! D’ailleurs, l’Histoire de l’agriculture et du développement des communautés est tellement riche d’informations et de réflexions, ce sont des sujets sur lesquels j’adore apprendre!

Cherches-tu dans le secteur de Valcartier pour la terre?
C’est un très beau coin, et je sens un bel engouement pour l’alimentation locale dans le coin de Stoneham-et-Tewkesbury!

Au plaisir!

1 J'aime

Salut Maxim! :slight_smile:

Un peu comme les autres, je me reconnais dans ton texte. Depuis plusieurs années j’adapte mon mode de vie, un petit pas à la fois, en gardant les yeux ouverts dans l’espoir de trouver une opportunité viable à long terme pour vivre lentement et simplement. Un projet de communauté me rejoindrait énormément, mais ce n’est pas si facile à mettre en place. Pour le moment, je fais ma route vers l’autosuffisance, je sensibilise mon entourage et je crée des relations significatives avec les gens de ma communauté. Bref, je dois rester dans un rayon d’une heure de Sherbrooke (le papa de ma petite y habite), mais si tu es ouvert à te rapprocher, je serais ravie de plonger dans cette aventure avec ta famille et toi :grin:

Toi et ta conjointe carressez le même rêve que mon conjoint et moi. Nous cherchons cette fameuse terre avec une parti cultivable (sans machinerie). Nous sommes ouvert a partager l’expérience (ainsi que les coût et le travail pour y arrivé) avec d’autres.
Étant une sorcière païenne, nous avons surment des vision, passion et intérêt commun. Mon conjoint et moi aimons découvrir et essayer les facons de faire dans les pays nordic avant l’ère industriel. Ce qui inclut aussi le Quebec avec les pratique autochtone et des premier colons.
Il nous ferait plaisirs de vous connaitre plus et partager nos visions vour si ca nous mène a partager le même objectif. :wink:

Bonjour Maxim,
ta prise de conscience me rejoint aussi. Mais dans mon cas ce sera dans 2 ou 3 ans, le temps que mon garçon termine son secondaire. Dans quel secteur tu cherches ? Et pour quand ?

Au plaisir !

Mario